La gestion des risques en banque

posté le 12 janvier 2020 par Michel dans Actualités, ECOLE DE BANQUE NANTES Formation gestion des risques en banque : Le formateur donne une explication à Mme Annie MWENGE (Microcred RDC Kinshasa)

Module n° 15 Pourquoi la banque est-elle le métier du risque ?

 

Le Directeur des risques d’une banque ou le Risk manager, sont en charge de la mise en place et du pilotage du dispositif global de gestion des risques de la banque.

L’école de la microfinance dispense une formation destinée aux responsables risques des banques et des établissements de microfinance.

Lien vers la présentation du cours de gestion des risques

 

 

1 Le responsable des risques est chargé d’établir la cartographie des risques de la banque

 

1 On désigne par RISQUE le fait d’être exposé à une perte probable

 

Le métier de banquier expose naturellement aux risques. Faire un prêt est très facile mais comment s’assurer qu’il sera bien remboursé par l’emprunteur ?

La banque est aussi exposée à de multiples risques à tous les niveaux de la rédaction des contrats, à la prise de garanties ou encore les risques opérationnels.

Le risque est l’élément fondamental de la banque ou de la microfinance.

 

2 La cartographie des risques

 

Le responsable des risques de l’établissement est chargé de faire une cartographie des risques et de chiffrer chacun des multiples risques.

Il recense l’intégralité des risques liés aux activités de la banque et ensuite il les hiérarchise.

 

3 Il est impossible de gérer le risque si on ne peut l’évaluer, le mesurer.

 

Le responsable des risques a pour mission de chiffrer les risques. Il commence par déterminer le coût probable du défaut représenté par un crédit non remboursé, du non-respect de la réglementation (compliance), du blanchiment d’argent sale….

Ensuite il recherche la probabilité que ce risque se réalise.

 

2 Savoir mesurer les risques à partir de leur impact maximum et de leur probabilité

 

La mesure du risque consiste alors à multiplier le coût maximal du risque par sa probabilité.

Pour mesurer le risque, la banque se réfère à ses historiques, et aux informations qu’elle   possède sur les autres profils de risques similaires.

Dans une banque, la connaissance du risque par l’expérience permet de mieux la modéliser, d’établir des cotations risques. Il en va ainsi pour tous les risques auxquels une banque est exposée :

 

1 Le risque opérationnel.

2 Le risque de crédit.

3 Les risques de liquidité /illiquidité.

4 Le risque de non-conformité

5 Les autres grands risques

 

 

3 Apprendre à se protéger des risques

 

1 La méthode de mesure du risque.

 

La mesure des risques dans une banque est délicate. C’est l’objet de la formation proposée par l’école de la microfinance de former des professionnels maitrisant   les métiers de la banque mais aussi aptes à utiliser les statistiques, ainsi que l’évaluation des probabilités en rapport avec la prévention et les contrôles d’audit.

 

2 La gestion du risque

 

La gestion du risque consiste à tout faire pour réduire son exposition aux risques.

La gestion du risque, ou la prise de risques calculés, réduit la probabilité de réaliser des pertes et minimise le degré de la perte au cas où celle-ci arrivait.

Les établissements bancaires n’ont pas tous la même appétence pour le risque. Certains sont extrêmement prudents, d’autres acceptent – généralement moyennant des taux d’intérêts plus élevés – de prendre plus de risque.

Le rôle du Risk manager est   d’analyser l’impact financier du risque et de faire une estimation des flux futurs de remboursement.

Dans tous les cas, dans une banque, le risque que l’on a préalablement mesuré a été décidé. Le risque est pris en connaissance de cause : soit on se couvre en totalité, soit on est partiellement couvert, soit la banque accepte de n’avoir aucune couverture.

La gestion des risques consiste à :

•      Mettre en œuvre un dispositif de pilotage et de suivi des risques recensés

•      Analyser périodiquement tous les risques et valider les procédures d’analyse, de mesure et de suivi des risques

 

3 L’analyse risques / bénéfices.

 

L’analyse RISQUES / BENEFICES fait partie des outils dont la banque doit disposer. C’est la base des argumentations face à un choix de la banque.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Vous aimez notre article, n'hésitez pas à le partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page