Gestion de la trésorerie d’une microfinance

posté le 23 septembre 2022 par Michel dans Actualités, ECOLE DE MICROFINANCE formations en banque à COTONOU

La gestion de la trésorerie d’un établissement de Microfinance

Le trésorier d’un établissement de microfinance s’assure de la liquidité quotidienne.  

Le rôle du trésorier dans un établissement de microfinance est de gérer, d’anticiper et de sécuriser au jour le jour les flux de trésorerie (remboursements des clients, mises en place des frais, remboursement des échéances de crédits bancaires, paiement des salaires et des frais généraux).

Pour y parvenir, il joue sur les disponibilités en caisse, sur les soldes disponibles sur les comptes dans les banques, sur les placements à court terme, très liquides, facilement convertibles en cash, sur les prêts qu’il a négocié avec les banques. C’est ainsi qu’il peut sécuriser en permanence la disponibilité des fonds nécessaires au fonctionnement de l’établissement de microfinance.

Avant tout il lui faut vérifier qu’il dispose de possibilités   en cas de mouvement massif de retraits.

Retrouvez la présentation de la formation à la gestion au quotidien d’une agence bancaire en cliquant sur le lien ci-après :

Gestion au quotidien d’une agence de microfinance

 

La trésorerie disponible d’une microfinance subit de nombreuses variations.

Comme les banques, les établissements de microfinance sont au carrefour de très nombreuses transactions financières, les mises en place de prêts, les remboursements, les dépôts d’épargne, les retraits, le refinancement, les frais généraux de l’établissement…

Tous ces flux peuvent entrainer d’un jour sur l’autre des variations considérables du stock de trésorerie disponible.

Pour ne pas se retrouver en risque de ne pas pouvoir rembourser les déposants, le trésorier doit donc anticiper les flux de trésorerie.

La première priorité, du trésorier c’est bien sûr de pouvoir disposer en permanence des sommes qui vont permette de rembourser les déposants sur leurs comptes à vue. Ces sommes sont soit disponibles en espèces, soit disponibles sur le compte ouvert à la banque, soit empruntables au jour le jour, soit encore elles peuvent être obtenues en vendant les titres et parts de SICAV de trésorerie déposées sur le compte titre de la microfinance à la banque.

 

Les prévisions de trésorerie

La formation proposée par l’école de la microfinance a pour objet de donner les meilleures pratiques   aux personnes en charge de la trésorerie dans une microfinance pour la gestion de la liquidité et la  planification de la trésorerie

La prévision de liquidité du jour J s’effectue en recherchant  le solde réel détenu à la banque (c’est-à-dire le solde indiqué sur l’interrogation internet du compte plus ou moins les opérations en cours non encore dénouées)  de la fin de journée J-1, auquel on ajoute les prévisions de flux d’encaissements ou de décaissements  de la journée encours.

 

Le calcul de la trésorerie à J doit être réalisé  chaque matin suffisamment tôt pour laisser le temps au trésorier de couvrir la position, c’est-à-dire d’emprunter s’il y a un besoin  de trésorerie ou à l’inverse de placer si on se trouve en présence d’un excédent.

Le trésorier fait ses prévisions utilise deux types d’informations pour faire ses prévisions de la journée :

  • La connaissance des encaissements et décaissements importants qui auront lieu dans la journée par la microfinance
  • Les statistiques en particulier les comparaisons d’encaissements et décaissements par rapport au même jour de l’année précédente ou encore la connaissance des flux spécifiques par rapport à l’événementiel.

Si la prévision de trésorerie fait apparaitre un résultat  excédentaire, le trésorier peut soit laisser l’argent sur le compte courant ouvert à la banque mais dans ce cas le solde du compte ne sera pas ou peu rémunéré, soit il recherche un placement sur le marché qui lui permettra d’obtenir un taux d’intérêt supérieur.

Dans le cas inverse si la trésorerie est déficitaire il doit immédiatement se positionner sur le marché pour rechercher un emprunt au jour le jour.(ou un emprunt à terme si la situation peut durer pendant toute une période).

Le trésorier de la microfinance prend ainsi chaque jour en fonction de la situation de trésorerie prévisionnelle , des décisions relatives aux placements à effectuer, en termes de montant, de durée de placement, de type de placement et aussi de niveau de risque sur les actifs acquis.

Il est plus facile pour un trésorier d’une microfinance de n’avoir qu’une seule banque afin d’éviter de devoir couvrir ses positions d’un établissement à l’autre, mais s’il dispose de comptes dans plusieurs établissements il doit équilibrer les comptes en fonction des besoins de couverture et de la gestion des excédents dans chacune des banques.

 

Suivre le lien pour accéder à la formation au contrôle de gestion en microfinance

http://www.ecole-de-la-microfinance.com

 

Vous aimez notre article, n'hésitez pas à le partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page