LE RENFORCEMENT DE L’EDUCATION FINANCIERE DES CHEFS D’ENTREPRISE ET DES MICRO-ENTREPRENEURS

posté le 1 juin 2017 par Michel dans Actualités, FORMATION DE FORMATEURS monde_smartphone

Éducation financière : pour accompagner  les CHEFS D’ENTREPRISE ET LES MICRO-ENTREPRENEURS

 

Retrouvez notre formation à la gestion pour chefs d’entreprises en cliquant sur  le lien ci-dessous :

L’accompagnement des entreprises par une éducation financière

L’éducation financière permet aux chefs d’entreprises et micro entrepreneurs d’acquérir les connaissances nécessaires, les compétences et la confiance pour maitriser le financement de l’entreprise pour comprendre les particularités des différents types de crédit, savoir comment calculer leurs marges et d’une manière plus générale d’apprendre à choisir leurs dépenses de la façon la plus conforme à leurs besoins

Le renforcement de l’éducation financière des chefs d’entreprises et des micro-entrepreneurs est une formation destinée également aux salariés des banques et des systèmes financiers décentralisés (institutions de micro finance) ainsi qu’aux membres des cabinets comptables dans le but de leur permettre de développer leurs capacités   pour accompagner les évolutions professionnelles des chefs d’entreprises et des micro-entrepreneurs.

Les modules de formation en éducation financière proposés par l’école de la microfinance ont pour finalité de favoriser le développement des compétences des chefs d’entreprises et des autoentrepreneurs, de leur permettre l’accès à une réelle qualification en gestion, de contribuer au développement économique à la sécurisation de leurs entreprises.

 

1 L’éducation financière est indispensable pour les chefs d’entreprises et micro-entrepreneurs.

 

Le contexte :

Le dirigeant   a construit son entreprise avec son travail mais sans nécessairement posséder une formation dans la gestion. Il est rapidement gêné par cette situation qui l’empêche d’avancer.  Le renforcement des compétences en gestion est alors nécessaire et passe par une formation présentant, à l’aide de de nombreux exemples, les mécanismes en œuvre pour comprendre comment l’entreprise parvient à créer de la valeur de façon pérenne.

 

Le métier de de chef d’entreprise doit alors être repensé :

comment créer un plan stratégique d’entreprise (la vision de l’entreprise, les idées forces, l’analyse du marché.), comment piloter le développement ?

 

A travers l’étude des documents prévisionnels pour les entreprises en création, ou par l’étude du bilan et du compte de résultat pour les entreprises existantes, la formation fait comprendre les équilibres qu’une entreprise doit atteindre et comment on parvient à ces équilibres.

 

 

2 Apprendre à élaborer le projet et le business plan.

 

 

Elaborer un « Business plan » est indispensable pour formaliser le projet d’entreprise. Le Business plan permet de rendre le projet plus concret pour l’entrepreneur lui-même. Il permet surtout aux banques et microfinances d’apprécier la solidité et la viabilité du projet,

Le business plan doit répondre à des interrogations bien précises relatives au projet :

 

  • Le marché est-il en croissance localement ?
  • Quelle est la taille du marché potentiel ?
  • Qui sont les concurrents
  • Quelles sont les forces et faiblesses des concurrents ?
  • Nos produits sont-ils adaptés à la demande de la clientèle
  • Comment les clients choisissent-ils l’entreprise qui leur convient ?
  • Les clients sont-ils généralement fidèles à une entreprise ?
  • Comment feront-nous connaitre notre entreprise ?
  • Avons-nous une réelle différentiation sur certains produits que nous proposons ?
  • Combien de temps et d’expérience faut-il pour être reconnu par le public ?
  • Quel nombre de clients pourrions-nous avoir dès l’ouverture, puis à 3 mois, à 6 mois …
  • Quels sont les prix que nous allons pratiqués ?
  • Qui sont nos fournisseurs ?
  • Quelle sera notre marge ?
  • Aurons-nous des offres de produits et services complémentaires par rapport à l’offre principale ?

 

 

3 Comprendre la gestion des TPE/PME par l’analyse du bilan et du compte de résultat

L’analyse financière du bilan et du compte de résultat de l’entreprise consiste notamment à savoir calculer périodiquement des ratios économiques significatifs et ensuite à savoir les interpréter. Le cours de renforcement de l’éducation financière des chefs d’entreprises et des micro-entrepreneurs est composé de multiples exemples de cas pratiques d’entreprises qui permettent de s’entrainer aux calculs et aux conclusions sur la rentabilité, la productivité ou encore la pérennité de l’établissement.

Les objectifs de d’analyse financière sont :

  • De bien comprendre et maîtriser la signification des ratios et regroupements opérés en analyse financière
  • De savoir définir ce qui caractérise pour le présent et pour le futur la compréhension de la situation financière de l’établissement au regard de sa rentabilité, de sa pérennité, de ses équilibres financiers, de sa liquidité et de sa solvabilité.

L’école de la microfinance remet des supports de cours aux stagiaires. Ces supports de cours sont de format agréable et sont volontiers conservés par les autoentrepreneurs pour lesquels ces  documents vont rester une source de référence.

 

 

4 Savoir créer un budget pour gérer plus efficacement

 

La pérennité d’une entreprise et son développement dépend de son aptitude à anticiper l’avenir.

 

Pour maitriser les évolutions il faut :

 

  • Prévoir les événements et non les subir
  • Se doter d’une ligne d’action
  • Passer d’un système où les résultats sont constatés à un système où les résultats sont programmés.

 

Souvent, les chefs d’entreprises et autoentrepreneurs ne font aucun budget : ils pensent que la budgétisation n’est réservée qu’aux grosses entreprises et qu’il s’agit d’un travail très compliqué. Ils ne font pas de suivi de leur trésorerie ou ne planifient pas comment ils géreront leurs futurs revenus et leurs investissements. Bien qu’ils puissent recevoir des services financiers, les chefs d’entreprises et autoentrepreneurs ne savent pas toujours comment évaluer et utiliser les services disponibles ni surtout quels sont les coûts réels de ces services.

 

En conséquence, ils n’ont aucun plan pour gérer leurs dépenses quotidiennes ou pour investir avec parfois pour conséquence d’accumuler des dettes qu’ils ne peuvent réussir à les gérer. Néanmoins, il existe des règles de base et des outils qui peuvent très bien les aider à organiser leurs finances et à leur permettre de prendre de meilleures décisions pour emprunter, dépenser, épargner et investir leur argent.

 

 

 

 

5 Apprendre à conduire une action de formation en éducation financière.

 Les apprennent plus efficacement quand le formateur emploie une approche centrée sur le cas du stagiaire, car il peut faire le lien entre le contenu de l’apprentissage et le vécu quotidien. Cela permet de plus d’échanger en permanence de la façon la plus précise possible.

Renseignements pour cette formation :

L’école de la microfinance :

http://www.ecole-de-la-microfinance.com

tel 06 52 59 32 37

 

 

Vous aimez notre article, n'hésitez pas à le partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page