Le diagnostic de l’entreprise

posté le 24 décembre 2019 par Michel dans Actualités

 

Module n° 115 Comment réaliser le diagnostic de la jeune entreprise ?

 

Michel HAMON formation à l'école de la banque

Michel HAMON à BRUXELLES

Pour pouvoir définir sa stratégie, la façon qu’elle aura de s’attaquer à son marché, l’entreprise a besoin d’identifier ses points forts et ses faiblesses.

Un diagnostic se construit étape par étape en examinant l’ensemble des politiques de l’entreprise.

Un bon diagnostic d’entreprise aide à prendre la bonne décision car il s’appuie sur un discernement critique et n’hésite pas à remettre en cause le fonctionnement actuel de l’entreprise ou les hypothèses initiales en cas de doute important sur l’adaptation produit/marché.

Un diagnostic est factuel. Il repose sur des investigations tant en interne qu’en externe, des interrogatoires rigoureux, sur une écoute attentive, sur un dialogue véritable, sur un bon examen des opportunités et menaces.  Tous ces éléments aident le conseil d’administration et le chef d’entreprise pour décider ce qui apparait le meilleur choix stratégique.

Le lien vers la formation à l’accompagnement de l’entreprise

 

 L’école de la microfinance propose un cours sur le diagnostic composé de 3 parties complémentaires

Au moment de la création de l’entreprise le fonctionnement en période de croisière était très flou. Maintenant il va falloir ajuster, corriger quelques paris de départ qui n’étaient pas les meilleurs.

On tient compte désormais de la réalité de l’exploitation.

1 Le diagnostic commercial.
2 Forces, faiblesses, opportunités, menaces
3 L’analyse des échecs des entreprises

 

1. Le diagnostic commercial

1 Le fonctionnement général de l’entreprise, les conditions générales de ventes

2 L’entreprise et son marché

3 Les produits de l’entreprise

2. Forces, faiblesses, opportunités, menaces

La qualité du diagnostic va permettre d’élaborer un projet cohérent qui réponde :

  • Aux possibilités des hommes de l’entreprise,
  • A l’organisation de l’entreprise
  • A un espace géographique défini,
  • Au climat social interne et externe
  • Aux équipements dont dispose l’entreprise,
  • A la culture et à l’environnement local,
  • Aux produits et services de l’entreprise

Il convient pour chaque point de bien inclure parmi les forces de l’entreprise les éléments internes qui favorisent la performance de l’entreprise en lui donnant un avantage par rapport à la concurrence.

L’examen doit aussi prendre en compte toutes les faiblesses qui freinent l’entreprise et ont un impact négatif.

Attention à savoir utiliser les opportunités du marché et toutes les facilités qui peuvent exister un moment. Elles entraineront le développement des affaires.

De nouveaux entrants, de nouveaux produits peuvent constituer des menaces.   Il faut les avoir parfaitement identifiés pour construire une stratégie qui fonctionne.

3. L’analyse des échecs des entreprises

1 Les problèmes de stratégie

2 Les problèmes de gestion

3 Les problèmes financiers

Vous aimez notre article, n'hésitez pas à le partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page