VISA SCHENGEN

posté le 7 janvier 2020 par Michel dans SAS ECOLE DE LA BANQUE ET DE LA MICROFINANCE Michel HAMON l'école de la microfinance

VISA SCHENGEN

Le  visa SCHENGEN est généralement délivré pour des voyages de tourisme, des voyages d’affaires ou pour des visites familiales ; il permet également à son titulaire de venir en France pour des formations courtes, des stages ou encore exercer une activité rémunérée (artistes en tournée, sportifs disputant un championnat, salarié détaché dans le cadre d’une prestation de service, etc…).

Les visas de court séjour sont des visas dits « Schengen » qui permettent à leur titulaire de circuler librement dans les pays de l’espace Schengen pour des séjours d’une durée maximum de 90 jours par période de six mois.

Ces visas peuvent être délivrés pour une ou plusieurs entrées.

L’école de la microfinance  peut aider, après règlement des frais d’inscription aux cours, à l’obtention du visa.

Nous attirons bien l’attention : « Si vous êtes décidé à venir vous former à Nantes, vous devrez adresser au préalable un acompte de 30 % du prix des formations choisies à l’école de la microfinance ».

Bien entendu l’école de la microfinance s’engage à  rembourser cet acompte en cas de refus de visa, sur présentation du justificatif de refus.

Pour obtenir un visa SCHENGEN, vous devez vous adresser au service des visas de l’ambassade ou du consulat français de votre pays d’origine. En fonction des services, il est parfois nécessaire de prendre un rendez-vous au préalable. Il convient de s’y prendre généralement au minimum deux semaines à l’avance pour demander le visa,  les délais d’obtention des visas pouvant  parfois être longs. La demande de visa n’est pas gratuite : il faut compter  60 euros pour les frais de dossiers.

 

Les empreintes digitales ainsi qu’une photographie peuvent être enregistrés sur un fichier européen au moment de la demande de visa. Le relevé des empreintes et de la photographie est obligatoire si le visa est délivré.

 

Nous attirons l’attention de nos stagiaires sur les points suivants :

  1. L’objet et les conditions de votre séjour envisagé doivent être parfaitement justifiés
  2. Il vous faut apporter la preuve d’engagement de prise en charge des frais de séjour, de paiement ainsi que de l’inscription à la formation par – le requérant, son employeur ou l’organisme invitant – et de la solvabilité de celui-ci.
  3. Bien fournir avec le dossier une réservation d’hôtel ou de logement
  4. Vous devez apporter la preuve quant à votre volonté de quitter le territoire des états membres Schengen avant l’expiration du visa.
  5. Apporter des preuves suffisantes d’attaches socio-économiques dans le pays d’origine.

CORONAVIRUS

Classification des pays sur la base des indicateurs sanitaires (au 27/08/2021)

  • Pays « verts» : pays et territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé. Il s’agit des pays de l’espace européen, auxquels s’ajoutent l’Arabie Saoudite, l’Australie, le Bahreïn, Brunei, le Canada, le Chili, la Corée du Sud, les États-Unis, Hong-Kong, Israël, le Japon, la Jordanie, le Liban, la Nouvelle-Zélande, Singapour, Taiwan, l’Ukraine, l’Union des Comores, l’Uruguay et Vanuatu.
  • Pays « orange » : pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Il s’agit de tous les pays n’étant pas inclus dans les listes des pays « verts » et « rouges », par exemple le Royaume-Uni, pour qui une obligation de test de moins de 24h pour les personnes non vaccinées a été ajoutée.
  • Pays « rouges » : pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants. Il s’agit des pays suivants : Afghanistan, Afrique du Sud, Algérie, Argentine, Bangladesh, Brésil, Colombie, Costa-Rica, Cuba, Géorgie, Indonésie, Iran, Maldives, Maroc, Mozambique, Namibie, Népal, Oman, Pakistan, République démocratique du Congo, Russie, Seychelles, Suriname, Tunisie et Turquie.

 

 

Vous aimez notre article, n'hésitez pas à le partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page